Santé

Médecine complémentaire: Qui prendra en charge les frais?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter ch.axa.i18.share.google Partager sur LinkedIn Partager sur Xing Partager sur Pinterest Partager par e-mail

Articles de blog «Vos questions, nos réponses»
Lorsque la médecine conventionnelle atteint ses limites, nombreux sont les patients qui se tournent vers la médecine complémentaire. Mais quels sont au juste les méthodes thérapeutiques et les traitements remboursés par la caisse-maladie? Notre expert AXA vous indique quels sont les traitements pris en charge par les assurances et pour quel montant.

On entend par médecine complémentaire et médecine alternative toute une série de thérapies, de remèdes et de méthodes de diagnostic qui ne relèvent pas de la médecine allopathique. Tandis que la médecine conventionnelle s’intéresse aux différents symptômes, la médecine alternative a une vision holistique de l’être humain et met en lumière les différents facteurs d’une maladie. Ces méthodes thérapeutiques recueillent une adhésion de plus en plus forte auprès de la population, notamment lorsque la médecine conventionnelle ne suffit plus.

Assurance de base: une prise en charge limitée

Les méthodes thérapeutiques de la médecine complémentaire ne sont couvertes qu’en partie par l’assurance obligatoire des soins. Depuis 2012, cinq méthodes de médecine alternative sont prises en charge par l’assurance de base:

  • Médecine anthroposophique: science médicale orientée vers la nature profonde de l’homme et ses exigences psychiques et spirituelles
  • Homéopathie: thérapies utilisant des médicaments homéopathiques spécifiques
  • Thérapie neurale: méthode de traitement des douleurs par injection d’anesthésiques
  • Phytothérapie: forme thérapeutique utilisant les plantes et leurs principes actifs pour le traitement des maladies
  • Médecine traditionnelle chinoise (MTC): science médicale et méthode de diagnostic qui se sont développés en Chine au cours de l’histoire

Les coûts ne sont pris en charge que si le traitement est dispensé par des médecins reconnus disposant d’une formation appropriée. En outre, les prestations sont versées après déduction de la franchise choisie par le patient.

  • Teaser Image
    Vos questions, nos réponses

    Soucieux de déterminer ce que vous avez toujours voulu savoir dans le domaine de la santé, des caisses-maladie et de l’assurance-maladie, nous avons mené une enquête au printemps dernier. À présent, les experts d’AXA répondent aux dix interrogations les plus fréquentes dans la série «Vos questions, nos réponses».

    En savoir plus

Une meilleure prise en charge grâce à l’assurance complémentaire

L’assuré qui souhaite essayer d’autres méthodes thérapeutiques peut souscrire une assurance complémentaire s’il ne veut pas les payer de sa poche. L’assurance-maladie complémentaire d’AXA participe aux frais des thérapies de médecine complémentaire qui ne sont pas remboursés par l’assurance de base. Notre assurance complémentaire prend en charge 75% des frais; avec le produit «Santé ACTIF», les frais sont couverts jusqu’à 1000 CHF par an et avec le produit «Santé COMPLET», jusqu’à 3000 CHF par an. Vous trouverez la liste des méthodes et des thérapeutes de médecine complémentaire reconnus par AXA grâce à notre fonction de recherche spécifique.

Articles apparentés

AXA et vous

Contact Déclarer sinistre Postes à pourvoir Médias Courtiers myAXA Commentaires de clients Portail des garagistes S'abonner à la newsletter

AXA dans le monde

AXA dans le monde

Rester en contact

DE FR IT EN Conditions d’utilisation Protection des données © {YEAR} AXA Assurances SA

Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site Internet et personnaliser la publicité d'AXA et des partenaires publicitaires. Plus d'infos: Protection des données